• Accueil
  • Tester ma ligne
  • La fibre optique (FttH)

La fibre optique (FttH)

Vous souhaitez-en savoir plus sur la fibre ? Voici, ci-dessous, les questions les plus souvent posées.

 

img wysiwyg

Qu’est-ce que la fibre optique ou FTTH ?

En verre ou en plastique, la fibre optique est un fil très fin (taille d’un cheveu) conducteur de lumière. Le signal lumineux injecté dans la fibre peut transporter d’énormes quantités de données à la vitesse de la lumière sur de très longues distances sans subir ni affaiblissement ni perturbation électro-magnétique

La fibre optique permet de développer 2 types d’offres :

  • Pour les particuliers : Abonnement FttH (« Fiber to the Home » ou « Fibre jusqu’au domicile »)
  • Pour les professionnels : Abonnement FttH Pro, FttO (« Fiber to the Office » ou « Fibre jusqu’au bureau ») et bientôt le FttE (« Fiber to the Enterprise »). Pour plus d’informations, contacter la hotline pour les entreprises.

Quels sont les avantages de la fibre ?

La fibre est une solution :

  • Ultra-rapide : elle permet d’atteindre des débits nettement supérieurs à ceux du cuivre. Télécharger des vidéos et photos ne prend plus que quelques secondes
  • Stable : contrairement au réseau cuivre, la fibre est insensible aux perturbations électromagnétiques
  • Avec débit symétrique : le débit montant est aussi élevé que le débit descendant et le temps de latence (« ping ») est très court. Un détail qui peut s’avérer important, notamment pour les passionnés de jeux en ligne
  • Permettant du multi-usage et/ou du multiposte : plusieurs personnes peuvent se connecter simultanément avec leurs ordinateurs, tablettes, smartphones tout en regardant la télévision sans subir de ralentissement.

Ma commune est-elle éligible à la fibre ?

Hors réseau privé, le plan de déploiement de la fibre en Auvergne se constitue par phase.

La 1ère phase (2013-2017) : elle a permis le développement de la fibre dans 77 communes auvergnates

La 2e phase (2017-2021) : elle va permettre déploiement de la fibre dans 140 communes auvergnates supplémentaires

La 3e phase, initialement programmée de 2021 à 2025 a été validée :  sous l’impulsion de la Région Auvergne-Rhône-Alpes et des 4 Départements auvergnats, elle sera beaucoup plus étendue qu’initialement prévu et les travaux seront réalisés plus rapidement : entre 2019 et 2022 afin de couvrir en fibre optique plus de 91% des habitations et entreprises auvergnates (contre 77% et une fin prévue en 2025 pour le projet initial).

Vous souhaitez savoir si :

Ma commune est éligible à la fibre mais pas mon adresse : que puis-je faire ?

♦ Étape 1 : Vérifier sur le test d’éligibilité que votre commune est raccordée à la fibre optique ou en cours de raccordement.

♦ Étape 2 : ce test vous indique également si votre bâtiment est raccordable ou non à la fibre optique.

Si, bien que situé dans une commune déployée en fibre optique, votre bâtiment (construction récente, bâtiment éloigné du centre-bourg…) n’est pas raccordable,  vous pouvez envoyer une demande dite de « raccordement à la demande ». Cette demande permettra de lancer une étude réseau (prise en charge financièrement par la Régie Auvergne Numérique) pour établir les conditions techniques et tarifaires d’un potentiel raccordement à la fibre.

Je ne suis pas éligible à la fibre optique : Comment avoir un accès au Très Haut Débit (THD) ?

Pour accéder au THD, le projet auvergnat a fait le choix de mobiliser toutes les technologies disponibles. Dès 2020, chacun pourra accéder, selon sa situation, au THD via la fibre optique, l’ ADSL , la 4G fixe ou le Satellite.

Quels opérateurs proposent un abonnement fibre sur le territoire auvergnat ?

A date, 2 fournisseurs d’accès internet proposant la fibre optique FttH sont présents sur le territoire auvergnat :

         

N’hésitez pas à les contacter pour connaître leurs offres commerciales et les comparer.

Pourquoi le déploiement de la fibre coûte-t-il si cher ?

Complètement indépendant du réseau cuivre téléphonique, le déploiement de la fibre représente des investissements conséquents, qui nécessitent la construction d’un nouveau réseau avec de nouveaux éléments d’infrastructures (nœud de raccordement optique, point de mutualisation), et le déploiement de kilomètres de fibre optique proches des bâtiments (point de branchement optique), en pose aérienne, dans les fourreaux disponibles ou par création de nouveaux génie civil sous voierie.

Déploiement de la fibre : de quels travaux s’agit-il ?

Souvent comparé à l’arrivée des réseaux de gaz ou d’eau, l’arrivée de la fibre représente le plus vaste chantier des dernières décennies. En effet, contrairement à la technologie ADSL qui s’était appuyée sur le réseau cuivre du téléphone, la fibre optique nécessite le développement d’un nouveau réseau télécom dont les étapes souvent chronophages, à savoir :

  • le recensement des adresses à raccorder. A noter que les voies d’une commune doivent impérativement comporter un nom et un numéro pour rendre possible le raccordement à la fibre. Dans le cas contraire, il est demandé à la commune de mettre en œuvre son plan d’adressage.
  • l’état des lieux des installations existantes (qualité des fourreaux et poteaux),
  • la construction de réseaux pouvant nécessiter des travaux de génie civil (installation d’infrastructures tels que le nœud de raccordement optique, point de branchement optique, point de mutualisation…). L’ensemble de ce réseau est public au terme du projet.

La fibre est-elle visible dans le paysage ?

La plupart du temps, la fibre n’est pas visible car elle emprunte des réseaux tous-terrains existants (le réseau de fibre optique peut cohabiter dans une tranchée avec tous les autres types de réseaux (eau, assainissement, électricité, gaz… conformément aux normes en vigueur) ou nouvellement crées (génie civil).

Il arrive également que le déploiement se fasse par le passage en façade ou via l’utilisation de poteaux. Le déploiement en aérien est 8 à 10 fois moins cher que la création de nouvelles infrastructures de Génie civil.

 

À découvrir aussi...